Catasterimes_edited.jpg
Les Catastérismes
dimanche 4 juillet à 19h
Centre Culturel La Providence
8 bis rue St Augustin (Vieux-Nice)
[entrée libre]
[durée : 1h]

 

Conçu et interprété par :

Guillaume Ellena, Manon Ugo et Vincent Lambert

Compagnie Des Délices

avec le soutien en résidence de La Semeuse

A propos du spectacle...

Cinquante de nos quatre-vingt-huit constellations modernes sont l’œuvre de dieux et déesses de l’Olympe : personnages divins ou héroïques, animaux ou objets envoyés dans les étoiles et qui s’inscrivent pour la plupart dans des sagas aujourd’hui oubliées. La Compagnie des Délices revisite ces mythes en proposant plusieurs histoires dans le style de la commedia dell’arte.

Diane, Orion et le Scorpion : Nous suivons le mythe d’Orion dans une succession de scènes fantastiques, de monologues, dialogues, combats, moqueries et effets spéciaux du meilleur goût. Comme dans les comédies anciennes, des scènes musicales, chantées ou dansées alternent avec celles en prose ou en improse.

Arcas et l’ourse : La Grande Ourse et la Petite Ourse sont les constellations les plus connues de l’hémisphère nord. Elles aident à se repérer grâce à l’étoile polaire et donnent leur nom (ἄρκτος) à la région polaire arctique et à un continent à l’opposé : l’Antarctique. Seulement, connaissez-vous son histoire ?

Astrée et Thémis : Quelles déesses quittent les affaires de la sorte, pour monter au firmament et abandonner, de dépit, humains et l'olympiens ? Thémis, la justice elle-même, lasse de tant d’iniquité, monte figer sa Balance dans le zodiaque avec sa fille, Astrée la Vierge.

A propos de la compagnie...

Fondée en 2008, la Compagnie des délices se spécialise à Nice dans le théâtre documentaire et le théâtre au musée. En lien avec l’université et l’histoire, nous orientons nos recherches d’histoire sociale, d'histoire des idées, d’histoire des sciences et d’histoire du théâtre sur des périodes variées :


* les interrogations autour des guerres mondiales,
* le terrible dix-neuvième siècle bourgeois et ouvrier,
* l’aventureux et spirituel siècle des Lumières,
* l’imaginaire médiéval fabuleux du trecento…

 

Notre approche réflexive, critique, satirique prend le parti de la reconstitution tangente, prenant des libertés qui s’écartent des réalités dans une asymptote artistique, afin de les mettre en discussion avec les publics. Nous travaillons avec des artistes plastiques : peintre, décorateur/trice, costumier·e ou facteur/trice de masques… Pour avoir beaucoup joué dans les lieux patrimoniaux de Nice et de la Côte d’Azur, nous sommes mobiles en festival, au théâtre et au musée en France comme ailleurs.